Ndary Lo

Ndary Lo

Le sculpteur Ndary Lo nous a quitté au printemps 2017. Il était diplômé de l’école nationale des Beaux Arts de Dakar et poursuivait une recherche sur le thème de l’Homme, avec comme matériau de base le fer à béton, utilisant les moirures de la rouille et la corrosion des points de soudure. Avec ses « Hommes qui marchent », il a participé à diverses expositions au Sénégal et à l’étranger. Chevalier des Arts et des Lettres de la République française, il a obtenu plusieurs prix et distinctions, dont, à deux reprises, le grand prix Léopold Sédar Senghor de la Biennale de Dakar en 2002 et 2008. Ndary Lo est né en 1961 à Rusfisque au Sénégal, dans une famille bourgeoise. Son père fut directeur de l'imprimerie nationale et géniteur de vingt-quatre enfants. Ndary est l'un des fils de sa dernière femme. A 5 ans, il fut confié aux grands-parents maternels qui possédaient une grande ferme près de Tivaouane, où il allait souvent tenir compagnie au forgeron voisin qui lui apprenait à actionner le soufflet. A partir de 1992, Ndary Lo engage une recherche autour de l'Homme avec comme matériau de base le fer. Ses «Hommes qui marchent», longues silhouettes métalliques, ses femmes élancées aux visages flous, et ses ventres en ferraille remplis de têtes de poupées, en font le lauréat de nombreux prix. Cependant l'oeuvre de Ndary Lo ne se limite pas à ses sculptures, et ses installations font partie intégrante de la recherche artistique de l'artiste. Sa remise en cause intellectuelle, tant technique qu'artistique nous laisse une oeuvre recherchée d'un artiste dans son envol (voir le livre de Jacques Rouayroux, Ndary Lo le Démiurge).

© copyright Jacques Rouayroux

Il y a 8 des produits.

Affichage 1-8 de 8 article(s)

Filtres actifs

Nouveau compte S'inscrire